LE DOMAINE

Le Domaine2019-02-04T17:00:02+00:00

QU’EST-CE QUE LE «DEMI-BŒUF» ?

Alors que les guerres de Vendée battaient leur plein sur les coteaux qui bordent la Logne, un groupe de combattants des forces royalistes, profitant de l’accueil des habitants, se restauraient joyeusement. Ils avaient fait rôtir un bœuf et commençaient à le découper et à se le partager.

Soudain, prévenus que les troupes républicaines approchaient, ils durent avec regret abandonner à peu près la moitié de leur festin pour se disperser dans la campagne alentour.

Ainsi le demi-bœuf offert involontairement à l’ennemi, a-t-il donné son nom à notre lieu-dit, puis à certaines de nos cuvées.

DE PÈRES EN FILS…

1954

Marcel Malidain s’est installé en 1954 avec 4 hectares de vignes, en polyculture et élevage bovin. Son fils Michel l’a rejoint et décide de se consacrer exclusivement à la vigne, en 1974.

1974

2006

Romain a pris la suite en 2006, après un BTS Viticulture-Œnologie, une année de Commerce et Marketing à l’ISEG, un parcours à l’étranger et diverses expériences en France.

2018

Depuis cette année, il est rejoint par son frère Freddy, puis leur oncle Christophe, qui travaillait au domaine 20 ans auparavant.

Une évolution positive pour former un trio, où chacun a un rôle bien défini pour :
• Maintenir la qualité constante du vignoble et des vins,
• Entretenir et développer les relations avec les clients tant en cave qu’auprès des professionnels nationaux et internationaux,
• De faire briller l’image du domaine et des vins chez nous et hors de nos frontières !

NOTRE VIGNOBLE

Notre vignoble s’étend sur 45 hectares sur la commune de La Limouzinière sur deux types sols distincts :
• Le Clos de la Clémencière (10 Ha) est composé d’un sol clair et silico-argileux développé sur une mère de micaschiste (relativement précoce). On l’appelle « clos » car la parcelle est entourée d’un talus naturel
• Le Domaine du Demi-Boeuf (35 Ha) est composé d’un sol brun et développé sur de la roche verte amphibolite (précocité moyenne)

L’encépagement s’y décline en :
• Muscadet Côtes de Grandlieu : 20 Ha
• Indications Géographiques Protégées du Val de Loire et vins de France : 25 Ha en Chardonnay, Sauvignon, Grolleau Noir, Gamay, Cabernet Franc, Merlot noir, Pinot Noir, Viognier, Muscat

LE TRAVAIL DU SOL

Notre vignoble est âgé de 20 ans en moyenne, de nos jeunes plantations à nos vignes de 40 ans.

Nous travaillons de façon à éliminer les désherbants chimiques sur les prochaines années, afin de mieux respecter la nature et la faune auxillaire.
Nous pratiquons l’enherbement naturel maîtrisé et travaillons les sols mécaniquement au niveau du cavaillon à l’aide d’un robot autonome, guidé par GPS avec des lames interceps, et autres outils du travail superficiel du sol (disques, dents, doigt kress, houes …) ; une aide précieuse et efficace pour accomplir cet entretien du sol.

LE TRAVAIL DANS NOS CHAIS

Tout d’abord, nous ramassons les raisins à maturité optimale, et ils sont pressés directement dans des pressoirs à membranes. Le jus subit ensuite un débourbage pendant 48 heures à environ à 13-15°C. C’est une décantation qui sélectionne les jus clairs qui serviront à l’élaboration de vins fins et délicats.

Ensuite, la fermentation alcoolique peut débuter : les levures transforment le sucre du jus de raisin en alcool du vin. Pendant 15-18 jours, elle se passe en cuve avec un contrôle constant des températures (entre 17°C et 20°C). Cette technique de vinification a pour but d’obtenir des vins expressifs, élégants et équilibrés.

Puis, l’élevage de nos vins s’effectue en majorité en cuves souterraines (type de cuverie très répandu en vignoble nantais), en cuves inox, dans des fûts de chêne et plus récemment en cuves ovoïdes (*).

Tous nos Muscadet Côtes de GrandLieu Sur Lie sont élevés entre 7 et 14 mois sur leur lies (dépôt du vin composé principalement des levures). C’est l’élevage « Sur Lie », spécifique à notre région de production. Cette technique permet d’augmenter le potentiel aromatique de nos Muscadet et de conserver leur gaz naturel de fermentation, leur donnant ce léger « perlant » en fin de bouche, très agréable et frais. Toutefois, certaines de nos cuvées vont rester plus longtemps sur leurs lies ; de nouvelles cuvées sont à venir !

(*) Les cuves ovoïdes (en forme d’œuf) sont en béton naturel qui assure une micro-oxygénation naturelle. L’absence d’armatures métalliques permet de ne pas perturber les déplacements ioniques des constituants naturels du vin. La forme ovoïde induit un mouvement (vortex) qui maintient constamment les lies en suspension. On obtient ainsi plus de rondeur, complexité et souplesse.

Enfin, l’ensemble de nos vins sont embouteillés par un prestataire, dans une démarche qualité HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point).